« Estancia San Gregorio fondée en 1876 » indique le panneau plaqué sur la façade du bâtiment principal. D’accord, mais abandonnée depuis quand alors? Ce qui reste, en tous cas, laisse imaginer l’Age d’or de l’industrie lainière patagonne. Sur les différents édifices on peut lire les fonctions de ces derniers : Bureau et administration, Garage, Forge, Dortoir, Ecole, il y aussi, bien sûr, une petite église et au loin une maison de maitre…..Sur le rivage, deux épaves. Une du premier vapeur du détroit de Magellan, symbole de la colonisation de la région : l’Amadeo (1893-1932). L’autre d’un clipper de la route du thé échoué en 1899 : l’Ambassador (1869-1899).