Les voilà !! 6h du matin à l’aéroport de Santa Cruz, Judith et Yves sont bien arrivés pour un an en Amérique du Sud. Les sacs pleins de choses qui nous manquaient quand même un peu de France, des rillettes et des Causettes (Merci Isabelle Buléon on te vénère!) principalement.

Deux jours d’acclimatation et nous voilà partis pour 1200km de piste dans l’est bolivien pour profiter du festival international de musique baroque sud-américain qui investit les magnifiques églises des missions jésuites de la Chiquitania tous les deux ans. On se nourrit d’un à deux concert tous les jours, tantôt des grosses pointures mondiales tantôt des orchestres d’enfants locaux qui font vivre la tradition musicale baroque métissée depuis plus de 250 ans. De belles découvertes, de beaux moments et l’entrée en matière de nos nouveaux arrivants semble les enchanter encore plus que nous.

Pour ceux qui auraient envie de creuser le sujet je vous conseille vivement d’écouter le travail de recherche fait par l’Ensemble Louis Berger dirigé par Ricardo Massun. Cet orchestre argentin s’est spécialisé dans l’interprétation de la musique baroque d’Amérique Latine et joue sur des copies d’instruments d’époque, y compris avec des instruments précolombiens : Magnifique ! Je n’en ai qu’un très modeste enregistrement fait à la volée ainsi qu’une petite vidéo du début du concert qui permet de voir les instruments utilisés…..que je tacherai de mettre en ligne dès que la connexion internet le permettra

 

Nous avons aussi visité une petite coopérative agricole produisant un café étourdissant et des noix de cajou. La tosteuse visible en photo est l’ancienne machine qui avait plus de charme que la nouvelle, pleine de chrome et financé par la coopération canadienne voyez plutôt :

Prochaine étape, la ville de Sucre au pied de l’Altiplano…..